Les aspects théoriques de notre mécanisme ont été développés par Pierre Calame sous l’appellation de quotas carbone individuels, en opposition aux quotas industriels appelés aussi “droits à polluer”. Le projet lui en est venu sous l’influence de l’écologiste indien Anil Agarwal qui demandait en 1980 “à qui appartiennent les puits de carbone ?” (bonne question, non ?)
Pierre Calame l’a détaillé dans ses livres « Essai sur l’Oeconomie » en 2009 puis son “Petit traité d’oeconomie” en 2018. On trouve ce dernier en ligne. En 2020 il a détaillé le principe dans l’opuscule “Compte carbone” qu’on peut télécharger ici :

La meilleure synthèse figure en conclusion des assises du climat conduites de février à avril 2020 : Assises du climat

Ces débats ont mis en évidence quatre critères d’efficacité de tout mécanisme visant à juguler le chaos climatique :

  • 1-garantir l’avancement d’année en année
  • 2-intégrer toute la responsabilité de gaz à effet de serre, autant par ce qui est importé que par les émissions locales
  • 3-éviter toute injustice sociale
  • 4-impliquer tous les acteurs privés et publics, collectifs et individuels

Outre les travaux de Pierre Calame, des travaux complémentaires ont été conduits, en Angleterre par David Flemming et Mayer Hillman, en France par Eric Vidalenc, par Yannick Roudaut, par Mathilde Szuba… Le mouvement anglais est porté par Carbon Watchdog devenu EcoCore et son responsable Adam Hardy.

Armel Prieur en a fait un opuscule intitulé COMPTER pour un récit d’un futur possible en 2050.

Pas facile de rendre tangible la descente carbone ! il est proposé un monument au centre de Paris, le www.decarbometre.fr : à soutenir…

Pour que le réchauffement climatique mondial ne dépasse pas 2°C et si possible 1.5°C, le Compte carbone répond aux constats scientifiques synthétisés par le GIEC et à l’«Accord de Paris » de 2015 où tous les pays du monde s’engagent à réduire les gaz à effet de serre (GES).

Chaque demi degré a des conséquences considérables sur la biodiversité, les rendements agricoles et leurs conséquences alimentaires, le niveau de la mer… sur notre capacité collective à offrir plus de sécurité à l’avenir des plus jeunes.

La France est responsable annuellement de 610 millions de tonnes d’équivalent CO² (émissions des productions locales et importées, incluant tous les GES). C’est en moyenne 9 tonnes par personne et par an. Pour contribuer à sauvegarder l’équilibre climatique, nous devrons réduire nos émissions à 2 tonnes de CO² par personne, afin d’atteindre moins de 100 millions de tonnes en 2050. C’est une réduction de l’ordre de 80% en 30 ans. C’est vertigineux. Chaque année perdue rend l’effort encore plus important.

Dans ce cadre, le compte carbone individuel permet de réduire les gaz à effet de serre en s’appuyant sur les consommateurs pour faire réagir les entreprises. Par un mécanisme aussi simple que le suivi comptable des achats, il s’agit de rendre tous les acteurs responsables. Chaque personne étant également dotée d’un quota carbone individuel qui réduit de 6% chaque année, nous visons à un changement de comportement de tous pour garder la planète habitable et favoriser une prospérité fraternelle.

Le périmètre de démarrage est celui de la comptabilité nationale (pour mieux suivre les flux entrants et sortants du territoire national), mais c’est l’Union européenne* qui est visée. Nous recommandons de démarrer simultanément dans plusieurs pays comme l’Italie, l’Espagne ou la Belgique. de la même façon que la TVA (inventée en France en 1967) avait été vite reprise, ce compte carbone individuel a vocation à être mis en œuvre dans le monde entier.

*site web européen : www.carbonAccount.eu et coordination européenne www.cequic.eu

En rassemblant les acteurs de toutes les ONG qui portent le principe de compte carbone, le mouvement se dote de l’Institut aussi bien pour ses réalités physiques et organisationnelles (faisabilité) que pour sa communication et les mouvements populaires et politiques que le mouvement peut engendrer vers sa mise en œuvre. Site web, réseaux sociaux, publications, pétitions, proposition de référendum, élaboration de prototypes, études sociologique d’acceptabilité et de faisabilité.

Au démarrage l’alliance (et le présent site web) est supportée par l’association Escape-jobs pour financements, responsabilité et assurance.

Les membres sont proposés par les organismes et groupes signataires de l’alliance du compte carbone :

Valérie Cohen, coordinatrice

Pierre Calame, rédacteur

Armel Prieur, conférencier

Hervé Cellard, formateur

Kristina Hakala, presse

Cyril Muzellec, relations entreprises

Olivier Ménicot, relations entreprises

Nils Olhund, relations artistes

Christophe Huchedé, carbomètre

François Ledoux, relations Emploi

Annabelle Berger, relations ministères

Michael Sdika, relations collectivités

Bernard Fortier, relations PME

François Blin et Jocelyn Fuseau, architectes

Sébastien Ravut, communication

La plupart de nos ressources sont à télécharger ici :

Le dossier initiateur par Pierre Calame (janvier 2020) : comptecarbone.pdf

Le livre de Pierre Calame (dont le projet est issu),  Petit traité d’oeconomie (éditions ECLM, 2018)

Le livre d’Armel Prieur (TheBookEdition 2021) :  Compter

Le  podcast de la lettre 345ppm (juin 2022)

Le  Wikipedia du compte carbone

La lettre de printemps de Valérie

La conférence de Genève le 1er juin 2022 par Pierre Calame aux Assises européennes de la transition écologique AETE


Nos supports visuels :

La conférence TEDx de Côme Girschig à la Sorbonne (octobre 2021)

La planche de BD de Besse et Lablanche : comptecarbone.jpg

Le film en magasin : télécharger ou lire sur  youtube

Le film « j’en ai marre » : télécharger ou lire sur youtube

Le film descriptif en postit-motion : télécharger ou lire sur youtube

Un schéma du Compte carbone (janvier 2022)

Un mindmap du mécanisme (novembre 2021)

Les dossiers et liens de replay du colloque du 14 mai 2022


Nos partenaires :

Le dossier de faisabilité par AllocationClimat.fr (novembre 2021)

Deux minutes pour comprendre le CO2 par France-2 : 15janvier2021.mp4

L’étude de Will Steffen et al. sur le risque de Terre-Etuve : Steffen.pdf

L’étude des disparités climatiques par Lucas Chancel, 2021

Sources ministérielles du calcul de 9t/personne/an

Message de soutien de notre partenaire britannique, maintenant ECOCORE


Les médias :

L’interview audio de la radio de Narbonne : ECOLOCAL.mp3

Le cahier pour consultation nationale SFEC : CahierCITEGO.pdf pour proposer une acculturation au comptage carbone

Le cahier des assises du climat pour SFEC : CahierEscape-jobs.pdf

L’interview dans AltersMedia mars 2022 par Didier Raciné très interessé des différences avec les quotas industriels

Première  tribune Ouest-France le 7 février 2020

Tribune de  Pierre Calame dans Le Monde le 6 mars 2020

Tribune  StopCarbone de 80 signataires pour Ouest-France le 15 juillet 2020

Tribune avec Dominique Méda et Michèle Rivasi dans Le Monde le 13 aout 2020

L’appel à débat publié par Ouest-France le 10 novembre 2020

Tribune de synthèse des assises du climat dans  Ouest France le 22 mai 2021

Synthèse des assises du climat dans LA CROIX (avril 2021)

Plaidoyer contre la taxe carbone dans  Le Drenche septembre 2021

« Climat, une folie sociale » repris dans  YONNELAUTRE (octobre 2021) une déclinaison des travaux de Boris Cyrulnik

En amont de la COP26 à Glasgow, dans  OUEST FRANCE le 9 octobre 2021 pour éviter le Glasgow-washing…

Tribune  OUEST FRANCE le 20 nov 2021 avec Dominique Bourg, pour choisir entre taxe carbone et compte carbone

Appel au rationnement climatique dans OUEST FRANCE 29/08/2022 par Pierre Calame avec 80 signataires, copie ICI.


Des fiches pratiques :

Fiche des neuf règles du compte carbone : 9regles.doc

Feuille de calcul d’empreinte carbone

La satisfaction des Objectifs de développement durable (ONU) : CC-supportODD.doc

Dossier de Denis Bonnelle (dossier en 30 pages élaboré après les assises du climat)

Dossier de Bertrand Claverie (résumé en 15 pages des détails essentiels)

Contre-arguments de Antonin Pottier ( décembre 21 sur carte carbone)

Analyse du dossier Pottier lors du colloque du 14 mai 22 : Principaux messages sur l’étude d’Antonin Pottier

Résumé pour décideurs (une fiche avec l’essentiel du mécanisme)

Récit du compte carbone (une fiche avec le déroulé de la mise en œuvre avec le schéma)

Mécanisme de surquotas pour familles en difficultés

Mécanisme de refacturation entre entreprises

Essai de mécanismes anti-fraudes

Projet de relevé mensuel

Projet d’ ordre de transfert de points

Atlas mondial des taux de rationnement qui seraient nécessaires pour que tous les pays appliquent le mécanisme de compte carbone


Les outils pédagogiques :

Diaporama basique : PourquoiCC.ppt

Diaporama réticents : quotas-gratuits.ppt (expliquer aux participants plus sceptiques en prenant appui sur autres quotas gratuits)

Diaporama sortir du chaos climatique : sortir.ppt

Diaporama de la systémique (partir du global pour introduire le compte carbone et quelques exemples) : lasystemiqueduclimat.pptx


Conférence par Côme Girschig lors de  ChangeNow 2022

Enfin le collectif du compte carbone s’est doté d’une chaine youtube de stockage de nos vidéos (désolé pour la publicité, à consommer avec modération)


Lors de la consultation nationale par le Ministère de la Transition écologique en 2021 pour une Stratégie France énergie et climat (SFEC) il a été établi le cahier n° 6 avec le partenaire CITEGO, à retrouver ICI pour ses descriptions d’acculturation et mise en œuvre du Compte Carbone.